La Haute Autorité de santé contrainte à la transparence

23 October 2015 Guillaume de DURAT 0 Comments

Le collège qui décide du déremboursement des médicaments était protégé par l’anonymat. Le laboratoire Genevrier a obtenu que les votes soient connus.

Sourced through Scoop.it from: www.lemonde.fr

Surprenant ou pas surprenant ? certains crient au scandale en sachant que la HAS est condamnée à communiquer le résultat des votes (à main levée) sur les dossiers transmis à la commission de Transparence (dite la bien-nommée).

 

En réalité les débats étaient déjà enregistrés. Donc le juge pousse logiquement la logique de la transparence, suivant l’avis de la CADA (qui va bientot fusionner) jusqu’au bout. Après tout les votes dans les hémicycles sont publics et ont sait très bien qui a voté pour ou contre.

 

On craint que les laboratoires fassent pression sur les experts qui ont voter en défaveur d’un remboursement de leurs produits ?  D’un autre coté cela augmente la vigilance sur les conflits d’intérêts qui font tant peur aux autres.

 

Prochaine étape… la transparence sur les délibérations du CEPS (Comité Economique des Produits de Santé) et la détermination des prix. C’est la partie la plus opaque mais dès lors que les associations d’usagers (patients) pourront sous certaines conditions y avoir accès (projet de loi Santé art. 43 quiquies) …cela posera d’autres questions concernant les DPI (déclarations Publiques d’interêt)….

 

See on Scoop.itEthique et Toc !

Leave a Reply:

Your email address will not be published. Required fields are marked *