La Transparence..

14 December 2019 Guillaume de DURAT 0 Comments

La transparence, qui est un terme très à la mode depuis des années, n’en finit pas de me passionner.

Le sujet est intéressant à tellement de titre que je demandais si un ouvrage ne serait pas necessaire pour en venir à bout.
La transparence est-elle le reflet de la réalité ?
La transparence rend-t’elle meilleur ?
La transparence éclaire t’elle le grand public sur les sujets qui le préoccupe ?


Les éléments mis à disposition ne sont pas lisibles (au sens de compréhensible) pour le grand public. Ainsi les déclarations de Patrimoine avec un actif et un passif déséquilibrés n’émeuvent que ceux qui ont une formation comptable et qui se connectent sur le site. Un commissaire au compte digne de ce titre palirait devant la pluplart des déclarations déposées ..tapées “à la machine” ou celles encore manuscrites et raturées aux entournures.


La transparence est-elle le souci de tous ?


En réalité, le grand public se méfie beaucoup de la transparence. tout au moins il l’acceuille avec beaucoup de circonspection. Le français pense volontiers (à haute voix au café du Commerce)” que “les politiques”, les “decideurs” sont copains, ont des connivences multiples et que l’on ne saura jamais ce qui se passe. Et chacun a sa petite histoire sur un cousin ou un ami qui connait un chauffeur de ministre, un lieu de rendez-vous, ou une entreprise qui a du financer un parti politique …donc lorsque ces mêmes décideurs annoncent que l’on va tout dire et tout montrer..un sourire empreint d’un certain fatalisme doublé de cynisme se lit sur les visages de l’electeur moyen.
Qui se soucit de ce que l’honorable contribuable ( qualité qui tend à disparaitre ) veut savoir exactement puisqu’il sait déjà qu’on lui fournira des explications qui ne correspondront pas à la vérité (à supposer qu’il n’y en ai qu’une seule)..à ce sujet relire mes posts précédents..

Cet article a été écrit ai moment des déboires de Jean-Paul DELEVOYE, en charge de la réforme des retraites, et dont un certain nombre de journaux ( mais pas tant de citoyens en tant que tels) ont été relever des manques importants dans la déclaration de patrimoine déposée (de manière trés incomplète) auprés de la Haute Autorité de la Vie Publique.

Nous l’avons maintes fois ecrit ici et déclamé dans diverses interventions… la haute Autorité n’a pas les moyens de controler la cohérences des déclarations….comment pourrait-elle faire l’exégése des biens mobiliers et immobiliers personnels d’une personne…

Encore une fois, tout repose sur le déclaratif et la fameuse formule ” sur l’honneur”…

Leave a Reply:

Your email address will not be published. Required fields are marked *