Appât du gain

4 September 2010 Guillaume de DURAT 0 Comments

Tout s’achète, il suffise que l’on en mette le prix. L’auteur relisait aujourd’hui la lettre de la fille de Madame BETTENCOURT à sa comptable en lui assurant un coquette somme (800.000 €) pour les informations à venir.

Hélas dans cette affaire, comme dans tant d’autres, les comptables revendent les informations, les majordomes mettent des micros..le personnel des ministères vend à la presse des échanges de courriers entre ministres ou autres.

Des pré-rapports d’enquête filtrent dans la presse avant même que les parties civiles, le parquet ou les juges aient reçu le dossier.

Tout se vend.

Qui respecte quoi ? même le secret défense est violé sur Wikileads…alors que cela peut engendrer des risques graves pour l’Occident

Entre la transparence de l’information, la liberté de la presse et le déni total de tout…il n’y a plus de limites.. la ligne blanche a été effacée (pour ne pas dire autre chose) depuis longtemps.

Leave a Reply:

Your email address will not be published. Required fields are marked *